WILD SIDE STORY

Création 2017

Affiche finale WEST SIDE STORY - Aurillac - 150pppÀ la frontière de deux villes, sous un pont d’autoroute au flux bruyant et incessant s’étend un terrain-vague inscrit dans le bitume, lieu de non-vie hérissé de béton, aire de jeu que se partagent et se disputent deux clans ennemis.

WILD SIDE STORY  - librement adapté de Roméo et Juliette, en surimpression de West Side Story -  met en exergue une génération tourmentée avide de sensations fortes. Le spectacle s’attache à faire revivre un amour impossible qui tente désespérément d’échapper à la fatalité engendrée par une société vampirisante et intolérante.

Pensé pour la rue, ce spectacle invite le public à circuler librement dans une mise en scène faisant la part belle au texte original, mais aussi à la danse contemporaine, aux cascades de voitures et au Parkour des traceurs.

WILD SIDE STORY, une histoire tragique, violente et sensuelle, à l’ombre d’un pont sous lequel ne coule plus que le sang des amours sacrifiés

Dernières photos

imageimageimageimageimage
revolucionesrevolucionesrevolucionesrevolucionesrevoluciones

Dernières vidéos



{/artsexylightbox}

Actualités WILD SIDE STORY

Calendrier WILD SIDE STORY

Aucun événement


Note d'Intention

WILD SIDE STORY, création 2016-2017 de la Compagnie Off est une réécriture libre de deux œuvres Roméo et Juliette de Shakespeare et West Side Story de Robert Wise et Jerome Robbins.

La Compagnie Off a exploré bon nombre d’espaces publics, rues, avenues, places, sentiers, friches industrielles et autres lieux atypiques avant de se tourner vers ces lieux du devenir inconscient des grands systèmes urbains rationnels que sont les bretelles d’autoroutes, les échangeurs urbains, les ceintures périphériques...

Issus de nécessités urbaines, d’accélérations, de connexions rapides, de contournements de ville, d’accès et de fluidité de traffic, la construction des autoroutes et des périphériques a généré, dans et aux abords des villes, des frontières urbaines. Tant que ces surfaces ignorées, dans le paysage de villes bien ordonnées, ne préoccupaient ni le politique, ni l’urbaniste; ces zones n’ont été d’utilité publique que pour y déverser les détritus d’une société de consommation laissés dans l’abandon de leurs évolutions, révolutions sauvages...

Le contexte scénographique de Wild Side Story s’appuie sur cette réalité géographique. Le Bronx West de New York, c’est notre Point Zéro, des « non lieux » difficilement appropriables, des fractures entre les territoires, des traits de non vie entre les villes. Que l’on reprenne Vérone et la guerre ancestrale des familles Capulet et Montaigu ou le conflit de territoire entre Sharks et Jets, nous sommes, ici, au cœur de l’éternel problème de l’Homme : la possession.
Comment pouvons-nous jouer de ces espaces, se les réappropier avec le public et en faire nos terrains de jeux ?

WILD SIDE STORY est un développement théâtral et spectaculaire, une histoire d’amour où les couples, Maria-Tony et Juliette-Roméo, se confondent tant l’histoire se répète dans ses variations complexes, dramatiques mais prévisibles.

Une fiction qui naît d’une réalité, un spectacle qui débute dans une normalité excessive.
Le spectacle est en fixe sur un immense plateau de bitume de 70m x 50m.
Le public est en immersion dans l’action puis suivant les tableaux se place en grand frontal linéaire, en bi-friontal et en rotation à 360°.

Les actions de véhicules roulants sont au sol. Les scènes avec textes et les prises de rôles principaux sont surélévées.
Certains personnages à certains moments suivront une progression aérienne.

 


Fiche Signalétique

Afin d’adapter le spectacle au contexte, un repérage est effectué en amont pour définir le parcours et les arrêts où placer certaines scènes.

Forme
 

Spectacle fixe

Ouverture  70 m / Profondeur 50 m  (gradins compris)

Bande Son 

Musique enregistrée et musiciens en live

Equipe 

35 personnes (6 comédiens, 6 danseurs, 4 traceurs, 2 pilotes, 1 coordinateur cascades, 1 mécanicien, 10 techniciens, 2 costumières, 1 directeur artistique et 1 assistante à la mise en scène)

20 volontaires intégrés à plusieurs scènes du spectacle.

Fréquence 

2 représentations par jour, de nuit

Durée 

50 min

Public 

De 1000 à 2000 personnes, tous publics

Proposition financière et technique sur demande.

 


Crédits & Distribution

Distribution :
Un spectacle écrit par Philippe FRESLON et Caroline FORESTIER d’après les oeuvres de Roméo et Juliette, de William Shakespeare et de West Side Story, de Robert Wise et Jerome Robbins.

Concept original, scénographie et mise en scène : Philippe FRESLON
Assistante à la mise en scène : Caroline FORESTIER

Création chorégraphique : Francis PLISSON  et Cécilia RIBAULT
Composition musicale : Sylvestre PERRUSSON
Création lumière :Pierre WENDELS
Création costumes : Zoé FORESTIER
Costumière : Sabine Solin
Comédiens : Juliette - élodie GUEZOU, Roméo - Bastien D’ASNIERES, Tybalt - Samuel GIEZEK, MERCUTiO - Dimitri HATTON, Capulet - Thierry ROBARD, Le Prince - K’chash Ahm Pen Du, Doc/Montaigu - Xavier SALOT
Danseurs : Soukaina ALAMI, Léa BONNAUD, Sandrine BONNET, K’chash Ahm Pen Du, Michaël PASCAULT
Coordinateur parkour : Antoine LE MENESTREL
Traceurs : Dimitri BRUGNOT, Kim CHAU, David PAGNON, Fantin SEGUIN
Direction cascades :Mathieu LARDOT - Cinémaction
Pilotes cascades : Laurent CHEVALIER, John-Eric MEDALIN, Adrien Bour
Mécanicien cascades : Ludovic PETIT
Direction technique : Cédric LE GOFF
Régie générale : Pierre ALLIAS
Régie son / sound design :Erwan QUINTIN
Régie lumières : Guillaume DESNOULET
Régie plateau : Aurélien TRILLOT
Responsable des accroches  & Pyrotechnie : Gilles BARA
Responsable des constructions : Laurent RICHEFORT

 


Documents à télécharger

WILD SIDE STORY : Dossier de création

Document au format PDF

 

Retour presse :

Article Humanité

Article La Montagne

Montage

Les vidéos :

Reportage France 3

 

Analyse du spectacle par La Montagne

 


Revue de Presse

WILD SIDE STORY, avant-premières 5 novembre 2016 : Revue de Presse pictoDL

Document au format PDF