Texte alternatif

La Grande Parade

Best-Off Circolyrique

Pour refermer le livre sur « la piste aux étoiles », et pouvoir enfin suivre « la piste des étoiles », la Compagnie OFF revisite, remixe, meltingpote un BEST OFF de ses obsessions circassiennes.

Dernières photos

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage
lagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparadelagrandeparade

Dernières vidéos



Actualités La Grande Parade

{A Lire} La Grande Parade : Savoir-Faire et Courts-Circuits

picto alireLe Théâtre de Rue, c'est aussi un travail d'écriture et de concept. En voici un...

 

Calendrier La Grande Parade



Note d'Intention

grandeparade 1

 

Best-Off Circolyrique

 

Pour refermer le livre sur « la piste aux étoiles », et pouvoir enfin suivre « la piste des étoiles », la Compagnie OFF revisite, remixe, meltingpote un BEST OFF de ses obsessions circassiennes.

En rallumant les lumières de la rampe, elle fait revivre des personnages intemporels, des machineries inventives, des animaux imaginaires et stylisés et un directeur de cirque en équilibre fragile avec la réalité, en colère avec son ombre, en jouissance avec la matière, en amour avec ses fantasmes.
Ça sent la piste...

« La Grande Parade » c’est un cortège de scènes ouvertes, de remue manèges étourdissants, c’est un mouvement sans fin, c’est un circulaire qui se déroule dans la ville, c’est une surface qui devient volume, c’est un fixe qui devient mobile, c’est deux heures de surchauffe…

Un récit en déroulé : l’histoire d’un directeur, qui a fait de sa vie un cirque…

Parmi les images, une cage à roulettes et des tigres qui s’envoient en l’air, des maîtresses femme-diva sur des perchoirs, des girafes au long cou, un éléphant qui trompe son monde, un canon à répétition, un saut périlleux dans le vide, une éjection par le fond, un cri lyrique et retentissant.

 


Formats & Adaptations

grandeparade 2

 

Une Performance Participative

A travers une série d’ateliers de formation en amont, la Compagnie Off propose d’intégrer au spectacle un certain nombre de volontaires locaux, en tant que Garçons de Pistes, Majorettes, "Gros", Fanfare ou  manipulateurs de marionettes géantes - les Girafes elles-mêmes. 

Un travail sur l’Ecoute, l’Eveil et la Présence, ouvert à tous et encadré par les professionnels de la compagnie, permet ainsi d’aborder les codes du théâtre de rue et d’initier une dynamique avec la population au-delà de la représentation. 

Pour les 20 Ans du Carnaval de Blois en mars 2012, c'est ainsi près de 150 volontaires blésois qui ont intégré La Grande Parade, ainsi que plus de 1000 personnes issues des associations locales, mises en scène aux couleurs du spectacle. 

 

 

 


Fiche signalétique

grandeparade 4

 

Genre : Spectacle déambulatoire avec stations, entre Cirque et Opéra

 

Espace de représentation : Avenue principale avec rues adjacentes & places publiques

 

Eléments scénographiques : Grosse caisse, bascule monumentale, podium roulant à 4m de haut, capsule des Siamois à 4m de haut, scènes mobiles, éléphant métallique, mât hydraulique, canon, paraboles de 9m de diamètre et jusqu’à 15m de haut, cage aux tigres mobile, petite cage aux fauves, girafes, mât-lampadaire oscillant, monstres ... Pour faciliter la lecture visuelle, tous les éléments de la parade sont traités dans la hauteur.

 

Personnages : Les Feux de la Rampe, un toréador dans la lumière de la piste, des majorettes effervescentes, une majorette sur boule d’équilibre, une majorette qui a perdu la sienne, des éclairagistes de chez Méliès, des garçons de piste volants, une âme soeur sur son éléphant, un directeur de cirque en équilibre instable, sa femme-diva et ses idées de vengeance, des maîtresses acrobatiques, un dompteur trop beau pour ne pas tromper son monde, un couple de siamois en orbite...

 

Musique : Chant lyrique en direct. Bande son : extraits de la musique originale de “Va donner
aux poissons une idée de ce qu’est l’eau” et de “Les Girafes : Opérette Animalière” (musique de
Benoît Louette); musique de cirque interprétée par l’Harmonie municipale.

 

Durée : 120 minutes environ

 

Jauge : de 3000 à 20000 personnes

 

Intervenants : Chanteurs lyriques, techniciens, acrobates, garçons de piste, danseurs - nombre à définir en fonction du projet de diffusion.

 

 

 


Crédits & Distribution

grandeparade 6

 

Concept, mise en scène et scénographie : Philippe Freslon

Musique originale : Benoît Louette

Livret : Julien Cotterau

Adaptation musicale : Claude-Samuel Levine et Anne Rodier

Avec la participation des Majorettes de Ste Radegonde - Deuxième Groupe d'Intervention. 

 

 

 


Documents à télécharger

grandeparade 3

 

Fiche signalétique pictoDL

Document au format PDF

 


Revue de Presse

grandeparade 5

 

“ La Cabaglata de lors Reyes Magos fut marquée par la magie et les acrobaties des trois compagnies engagées pour l’occasion, particulièrement la Compagnie Off et sa spectaculaire Grande Parade, à la surprise de tous : un conte à la Pinocchio, fait de musique, de fumée, de cages sans animaux, avec toute la folie et la nostalgie du cirque classique...“
El Mundo, 06/01/2008

 

“ L’une des plus belles parades de rues que les Raphaëlois aient jamais vu ! Un cirque d’hiver éblouissant. Les artistes de la Compagnie Off ont réussi une formidable performance : une ambiance complètement folle et délurée pour conclure en beauté l’une des plus somptueuses et extravagantes parade, que l’ensemble de la troupe a su parfaitement faire fonctionner au service d’une histoire. Presque deux heures de bonheur. “
Var Matin, 17/02/2008

 

" Une fantaisie provocatrice et postmoderne de saltimbanques, d'éléphants de métal et d'hommes-boules. "
La Voz de Almeria, 6 janvier 2008

 

" On nous avait promis du délire ! Les Tourangeaux venus par milliers on été servis pour cette première soirée estivale. Une vraie piste aux Etoiles... "
La Nouvelle République du Centre, 01 juillet 2007

 

" Les tableaux se succèdent, entre exercices d'équilibriste et voix d'opéra. On se laisse bercer par la mise en scène gigantesque signée Philippe Freslon. Une fois de plus, le spectacle vivant dans l'espace urbain a montré sa capacité à réunir, instaurant une complicité entre acteurs et spectateurs."
La Nouvelle République du Centre, 02 juillet 2007