{News} "Pagliacci" à Aurillac 2012

picto news  Petit Tour d'Horizon de "Pagliacci!" au 27è Festival d'Aurillac

 

Aurillac2012Huit représentations en quatre jours, sous un chapiteau plein à craquer

Une chaleur orageuse digne du drame lyrique qui se joue encore et encore...

Un très beau succès public et professionnel pour cette nouvele création. 

La commedia non é finita ! 

 

"Un Opéra palpitant ! Entraînés - presque bousculés - dans l'ambiance colorée des années 50, avec des véhicules anciens, des pin-ups, des texans, un orchestre, dans une alternance de pénombre, de poussière et de lumières  violentes, les spectateurs suivent l'histoire de "Pagliacci", palpitent dans un décor où tout est mouvant, enivré par le tourbillon des images, des sons, des comédiens cascadeurs et/ou chanteurs lyriques… C'est un très grand et beau spectacle, avec des instants d'émotion et de création extraordinaires, qui marquent un public, et une époque."
CitizenSide

 

" Au cœur de la 27e édition du Festival international de rue d’Aurillac, s’est joué le cruel théâtre de la condition humaine. Sous le chapiteau de la Compagnie Off, dans la sciure circassienne, le chant lyrique et la jalousie ont trouvé une place de choix puisque se jouait l’opéra Pagliacci, de Ruggero Leoncavallo (1892), formidablement adapté par Philippe Freslon, dans une version d’une intensité sans relâche oscillant entre une ambiance année 1950 et une folie faustienne. Au rythme des percussions de l’orchestre, le décor – un bar, une voiture à cornes de buffle, l’avion par lequel arrive l’amant de la belle Nedda, une caravane, etc. – ne cesse de se mouvoir, obligeant le spectateur à virevolter de part et d’autre de la piste. Superbe !
L'Humanité

 

" La compagnie Off bouscule les codes de l’opéra avec son interprétation décalée de l’œuvre de Ruggero Leoncavallo. Bruit de moteur. Une voiture déboule sous le chapiteau, bouscule le public. Ce dernier situé au milieu de la scène devient témoin du drame. Nedda, mariée à Canio, le trompe avec son amant Silvio, et est poursuivie par son amoureux éconduit Tonio. Un soir de représentation, le comédien Canio mélange la réalité et le scénario de la pièce. Il finit par tuer sa femme. « Un tableau de la vie, l’artiste n’est qu’un homme », déclame la pin-up. Ce paradoxe du comédien est au centre des questions. Le public évolue sous le chapiteau en même temps que les chanteurs lyriques et les danseurs voltigeurs. Le décor bouge, se transforme et surprend : bar, voiture, caravane, avion arrivent et repartent de la piste. De l’opéra vériste du XIX ème siècle, la compagnie Off a fait de "Pagliacci" un opéra de rue décalé à la limite du surréaliste. Tout en respectant l’œuvre originelle de Ruggero Leoncavallo, elle la revisite entièrement et désacralise le genre lyrique afin de le rendre accessible à tout un chacun. L’opéra intègre désormais le cirque, le burlesque et la musique rock, un savant mélange qui transporte le spectateur à travers les siècles et les arts.
La Montagne

  

 

Latest Photos

Latest Videos

News

Calendar